L'association "Mission Léos"

 

Association loi 1901 à but non lucratif (Numéro W732004002).

L'action de l'association s'appuie sur la charte de « MISSION LÉOS ».

Le but de l'association est d’offrir du bonheur à un public sensible (personnes handicapées moteurs ou mentales, personnes âgées, personnes en difficulté) ou simplement amateur du chien avec partage de connaissance, avec essentiellement le chien de race Léonberg.

L'association propose différentes actions allant de la prévention canine auprès d'enfants (PECCRAM), la médiation animale auprès du public en difficulté, des animations caritatives et de stages de secourisme canin.

 

Les chiens et leurs maîtres sont formés pour des interventions en milieu scolaire, hospitalier & en structure d’accueil de personnes handicapées, maison de retraite, hôpital de jour, etc..  (Stage chiens visiteurs SCC).

 

Toute action sera toujours menée dans le respect :

- de la protection animale et son bien-être suivant la Déclaration des Droits de l’Animal. 

- des mesures sanitaires d’hygiène et de sécurité. Nos chiens sont médicalisés,vaccinés et validés d'un point de vue comportemental.

 


Petit Mot de la Présidente Mme ESPERONNIER Michèle :

Ayant eu la chance de rencontrer de très belles personnes qui m’ont initié à la médiation animale, la création d’une association m’est apparue comme une évidence. C’est ainsi que Mission Léos a vu le jour en juillet 2013. Cette forme d’exercice va de pair avec un parcours personnel centré sur la relation d’aide par la médiation animale.

Tous mes chiens Léonberg sont (ou ont été…) des « chiens visiteurs », c’est à dire qu’ils « visitent » les écoles, les MAS, maisons de retraite, foyers d’handicapés, événements festifs et autres lieux où la présence de l’animal apporte un réconfort psychique, moral et physique, après avoir suivi une formation spécifique. Dans la même optique, j’ai suivi en 2010, le DURAMA (Diplôme Universitaire de Relation d’Aide par la Médiation Animale) afin de parfaire mes connaissances et de travailler sur un concept de « chien rééducateur ».

En 2017, afin d’approfondir mes connaissances en éducation canine, je passe le monitorat d’éducation canine 1er degré, ainsi que le monitorat "école du chiot". 

En 2018 je deviens intervenante PECCRAM (Programme à l'Education et à la Connaissance du Chien et au Risque d'Accident par Morsure).

Et pour renforcer encore plus ce lien avec mes Léonbergs un entraînement régulier de sauvetage (eau, surface, avalanche et mantrailing) vient compléter ce tableau, car cette activité canine reste dans la lignée de relation d’aide.